Road trip 11th day: Haast

Publié le 18 Juillet 2015

Road trip 11th day: Haast

5 Juillet 2015

Le matin nous nous réveillons sur notre campement venteux, tellement venteux que les arbres ici poussent de travers.

Road trip 11th day: HaastRoad trip 11th day: Haast

Nous commençons la journée par une mini rando dans la foret, humide et tropicale, à la découverte des "blues pools", des réserves naturelles d'eau, turquoises. Enfait c'est plutôt en été qu'elles sont bleues apparemment, car aujourd'hui elles sont vertes, mais transparentes néanmoins.

Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast

Nous faisons une escale à Haast et sa grande plage d’écume blanche. Les puissantes vagues charrient sur le sable gris des centaines de branches et troncs d'arbres délavés, et très vite ce décor dramatique insuffle en Adrien un élan de création artistique sans précédent. Voici pour vous une oeuvre inspirée de Land Art, par Maitre Barré.

Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast

Ce qui nous étonne chaque jour un peu plus c'est à quel point le paysage est varié dans ce pays, en très peu de distance. Nous longeons maintenant la côte, à flan de montagne et la vue nous rappelle la Great Ocean Road, au Sud Est de l'Australie.

Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast
Road trip 11th day: Haast

Puis à un moment donné, tout est parti en couille.

Au détour d'une jolie route, pressé de voir le paysage, Adrien s'arrête en trombe sur l'accotement, imbibé de 20cm d'eau (la région était marécageuse, on aurait pu se douter) Evidement, on s'est embourbé dans la merdasse. Au bout de 15 minutes de roues qui tournent dans le vide, de marche-avant-arrière frénétiques et de petits bottins de branches sous les pneus, on a enfin pu repartir. Mais tout ce remue ménage avait fait chavirer le bidon d'eau de 20L, calé à l'arrière du van, derrière le lit. Celui ci (dont le bouchon est plus trop étanche) c'est donc vidé entièrement dans le matelas, doucement mais surement.

A ce moment là, on était dans la cambrousse, l'extérieur du van était plein de boue, l'intérieur plein d'eau, et le moteur sentait le cramé, on s'est dis qu'on allait passer une nuit de merde.

On a donc trouvé un camping avec lavomatic. S'en est suivi une mission séchage dudit matelas, et l'horriblement chiant c'est transformé en tellement drôle (drôle une fois avoir trouvé une solution pour pas dormir dans la flotte).

c'est rentré!
c'est rentré!
c'est rentré!
c'est rentré!
c'est rentré!
c'est rentré!

c'est rentré!

Rédigé par Mélodie

Publié dans #Ile du Sud, #Road Trip ile du Sud

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article